Sunday, December 26, 2010

Pan-African Conference in Paris, France

Panafricain Conference :

Lumumba, and the sabotage of the independence of African people

Saturday 15 & Sunday 16 january 2011

Théatre de Ménilmontant
15, rue de Retrait
Paris 20, France


At a time when some have chosen to celebrate the so called 50th anniversary of African political independence, it is important to remember that even before the war against Fascism all the means (including criminal) had been used to sabotage the different attempts made for the liberation of African people.
Rather than some phantasmagorical independence, the contemporary political history of African people is characterized by the systematic removal of Pan-African nationalists for the benefit of African accomplices of western imperialism. Generations of elites (intellectuals, politicians, artists, etc ) really concerned about the collective fate of Pan-African nations haven been eliminated and removed and an anti-elite subservient to foreign interests have been installed in Africa as well as in the Diaspora. For their diligent service they have gained political power which today is on the wane.

The Circle of Marcus Garvey has chosen, to emphasize this general sabatoge of the sovereignty of African people, by focusing particularly on the case of the Congo which culminated in the assasination of Patrice Emery Lumumba by a coalition of imperialist countries.

Indeed, imbibed with this historic knowledge of the crimes carried out to prevent the Pan-African democratic process it is possible to envisage, a panafricanist political Renaissance as the only relevant way for the effective reconquest of the collective destiny of African people.


PROGRAMME :
Panafrican conference: Lumumba and the sabatoge of the independence of African people
1st day (15 January) :
Congo, amputated hands
9.30 – 10.00 Conference begins: Welcoming the public
10.00- 10.10 :Welcome speech
10.10 – 11.00 Congo, amputated hands by Keynote speaker Rosa Amélia Plumelle-Uribé
11.00 – 11.30 : Personal Testimony
11.30 – 1.00 : Debate
1.00 to 2.00 Lunch
2.00 – 2..30 : Human geography of the African Diaspora
2.30 – 3.00 : Personal Testimony
3..00 – 4.00 : Dessalines and the Haitian Révolution
4.00 – 5.00 : Debate
5.00 – 7.00 Film : Katanga Business (or a documentary from ANIBWE on the Congo)
7.00 – 7.45 : Debate
20.00 Conference Ends
2
Colloque panafricain : Lumumba, ou l’assassinat des indépendances du peuple noir
2nd day (16 January) :
Panafricanism, history and perspectives
9h30 – 10.00 : Conference begins
10.00 – 10.10 : Welcome speech
10.10-11.00 : Panafricanism and its pioneers
11.00-11.45 :Panafricain Renaissance, an alternative to development
11.45 – 12.45 :Debate
12.45 to 1.45 Lunch
1.45-2.30 : 50 years after « The economic and cultural foundation of a federal African state » by Cheikh Anta Diop
2.30-3.15 : Panafrican stratégies for the unity of African people
3.15-4.15 : Debate
4.15-5.30 Workshop: Panafricanist Projects
5.30-6.00 General report on conference by Guy Cetoute
6.00-7.30 : Performance of Amputated Hands (Artistic coordinator Carlos Benewende
Ouedragogo )
8.00 Conference Ends

Colloque panafricain :


Lumumba, ou l’assassinat
des indépendances du peuple noir



Samedi 15 & dimanche 16 janvier 2011
Au Théâtre de Ménilmontant
15, rue de Retrait à Paris XXè


Au moment où d’aucuns ont choisi de célébrer ce qu’ils prétendent être le cinquantenaire d’une indépendance politique de l’Afrique, il importe vivement de ne pas laisser obvier l’histoire de la mise en échec par tous les moyens, y compris les plus criminels, des différents processus de libération du peuple noir engagés bien avant la Guerre du Nazisme.

Plutôt qu’une fantasmatique indépendance, l’histoire politique contemporaine du peuple noir se caractérise par l’éviction systématique des nationalistes panafricains au profit des affidés nègres de l’impérialisme occidental : des générations d’élites (intellectuelles, politiques, artistiques, etc.) réellement soucieuses du destin collectif des nations panafricaines ont été combattues ou éliminées, en vue d’installer une anti-élite inféodée aux intérêts étrangers en Afrique comme dans la Diaspora ; au service zélé desquels elle a gagné toute sa fortune politique désormais en voie d’épuisement.

Le Cercle Marcus Garvey a choisi, quant à lui, de mettre un accent particulier sur les circonstances exactes de cette mise en échec généralisée de la souveraineté du peuple noir, notamment à travers le cas séculaire emblématique du Kongo, qui culmine avec l’assassinat de Patrice Emery Lumumba par une coalition de pays impérialistes. En effet, c’est imprégné profondément de cette conscience historique de crimes contre les processus démocratiques panafricains qu’il est possible d’envisager, en toute connaissance de cause, la Renaissance politique panafricaniste comme seule voie pertinente pour la reconquête efficace de notre destin collectif d’Africains.




PROGRAMME :

1ère journée (15 janvier)
Kongo, les mains coupées




09h30 - 10h : Accueil du public
10h - 10h10 : Allocution de bienvenue
Modérateur : Klah Popo


10h10 - 11h00 : Kongo, les mains coupées
Intervenante : Rosa Amélia Plumelle-Uribé


11h00 - 11h40 : Témoignage sur Lumumba


11h40 - 13h00 : Discussion

Déjeuner de 13h à 14h00


14h00 - 15h00 : La Diaspora africaine dans la Renaissance panafricaine
Intervenant : Ze Belinga Martial

15h00 - 16h00 : Témoignage du Dr Tallayrand

16h00 - 17h00 : Dessalines et la Révolution Ayitienne
Intervenant : Dr Antoine-Pierre FRITZ

17h – 18h00 : Discussion


18h00 – 19h30 : Spectacle Kongo, les mains coupées
Coordination artistique de
Max Laure & OUEDRAOGO Benewende Carlos




20h précises : Clôture de la journée


2ème journée (16 janvier)
Panafricanisme, histoire et perspectives



09h30 - 10h : Accueil du public
10h - 10h10 : Allocution de bienvenue
Modérateur : Ze Belinga Martial

10h10-11h00 : Le Panafricanisme et ses précurseurs
Intervenant : LASCONY

11h00-11h45 : La Renaissance panafricaine, une alternative au développement
Intervenant :

11h45 – 12h45 : Discussion


Déjeuner de 12h45 à 13h30


13h30-14h15 : L’alternative panafricaniste de Cheikh Anta Diop, ou « Les fondements économiques et culturels d’un Etat fédéral d’Afrique Noire ».
Intervenant : Diogène Senny


14h15-15h00 : Stratégies panafricanistes pour l’unité du peuple noir
Intervenant : KLAH Popo

15h00-16h00 : Discussion

16h00-17h45 : Networking panafricaniste
Idées, Projets, Activitiés visant à promouvoir les idéaux économiques et solidaires du panafricanisme. Opportunités de rencontres et contacts entre associations et acteurs panafricanistes.


17h45-18h00 : Rapport général du colloque par CETOUTE Guy

18h00-19h30 : Spectacle
Kongo, les mains coupées
Coordination artistique de
Max Laure & OUEDRAOGO Benewende Carlos



20h précises : Clôture de la manifestation


submitted by Beth Manners
Post a Comment